Rechercher dans ce blog

Prochaines animations saison 2015

! Nouveau ! Comme l'année dernière, des séances d'observations à la découverte des Faucons Pèlerins sont proposées cette année à Ivry et à Paris .
Ouvertes à tous, franciliens, parisiens, provinciaux, touristes,... n'hésitez pas à vous inscrire ou à passer nous voir !

Samedi 18 avril 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

Samedi 16 mai 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

jeudi 6 juin 2013

Relâcher 2013

  • Le relâcher du deuxième juvénile né sur la cheminée d'Ivry cette année s'est bien passé.
L'oiseau n'était pas blessé, une chute sans conséquences pour son premier envol. Quelques jours plus tard, le revoilà donc sur le site pour un deuxième essai.
Il était tellement en forme qu'une fois sur le toit de la CPCU, à peine le carton ouvert, il a profité du moment ou j'ai voulu enfiler des gants pour s'enfuir sans demander son reste et sans dire merci ! Pas eu le temps de filmer le relâcher ni de faire la moindre photo, même les déclencheurs des photographes postés en bas sur la passerelle de Charenton n'ont eu le temps de réagir.  Dans cette précipitation il a pu nous démontrer ses capacités de vol. Va t'il rapidement rejoindre son frère à la cheminée ?
A suivre...

Voici les infos notés sur le dossier clinique de l'animal récupéré à l’école vétérinaire de Maisons-Alfort :

- Apporté le lundi 27 mai 2013 à 17h40 par une personne prénommée Valentin soit un jour après l'envol du premier juvénile.
- Ramassé sur la route à Vitry-sur-seine (je ne sais pas ou ? j'ai contacté la personne qui l'a déposé pour en savoir plus mais il ne m'a pas encore répondu)
- 654 g à l'arrivée, 100 g de moins à la sortie (les poussins d'un jour c'est moins bon que le bon pigeon de maman :-)
- Diagnostic : RAS, pas de blessures apparentes, mais une aptitude "modérée" à voler quand il a été testé à son arrivée.

Gaël Berthévas, interne vétérinaire vient apporter le faucon au transporteur LPO (Ligue pour la Protection des Zoizos) habilité et autorisé à déplacer une espèce protégée comme le pèlerin




YLF
Une sortie du carton pour l'inspecter une dernière fois avant de monter sur le toit pour le relâcher © Hadjar Attik

Pendant le relâcher, le mâle apporte un martinet. © Yvon LF

© YLF

Après le relacher, à la recherche de pelotes de rejection et de restes de proies. 
Vue sur les cheminées EDF de Vitry

Merci à Valentin, Gael, la CPCU et la LPO. Sans oublier la journaliste du Parisien (Lucile Métout), et bien sur les observateurs et les photographes présents...

*** Appel aux dons pour le CEDAF *** :

Gael et ses collègues du CEDAF (Centre d'Accueil de la Faune Sauvage) font un boulot formidable, pour que cela continue, le CEDAF fait appel à notre générosité et à lancé un appel aux dons il y a quelques mois via son responsable Jean-François COURREAU. J'ai reçu personnellement cet appel et je me permets de vous le retranscrire si vous souhaitez leur apporter votre soutien :

" Bonjour,
 Vous nous avez apporté un animal en détresse, jeune, malade ou blessé, montrant ainsi l'importance que vous attachez à sa vie. L'un ou l'autre de mon équipe vous a donné de ses nouvelles, parfois de façon très différée compte tenu de la charge de travail, mais c'est un devoir pour nous que de le faire.

Conformément à l'éthique des centres de sauvegarde de la faune sauvage, le CEDAF soigne gratuitement. Cependant, les soins ont un coût pour nous. L'école vétérinaire alloue au centre une dotation comme à tous les services cliniques, mais celle-ci a diminué de 20% cette année pour cause de rigueur budgétaire, et ce n'est qu'un début. Dès maintenant, le CEDAF doit s'organiser pour s'autofinancer comme tous les centres de France sous peine de devoir arrêter ses activités.

C'est pourquoi je fais appel à vous qui avez manifesté votre sensibilité en vous préoccupant d'un animal que bien d'autres auraient laissé mourir.

Avec vous et la communauté des étudiants, stagiaires, bénévoles et enseignants, le Centre d'accueil d'Alfort doit absolument continuer sa mission au service de la faune sauvage.

L'Ecole vétérinaire d'Alfort est un établissement autorisé à délivrer des reçus fiscaux. Ainsi, vous pourrez déduire de votre impôt 2013 sur les revenus 66% de votre don (par exemple, un don de 30 euros vous coûte en fait 10 euros).


Le document ICI vous indiquera comment nous adresser votre don.

Comme toute mon équipe, j'espère en votre soutien.
Avec mes cordiales salutations.


Professeur Jean-François COURREAU "

  • Le même jour à Paris, les deux mâles nés sur la cheminée de Beaugrenelle ont fait leur envol ! Il ne reste plus que le tour de la femelle. Espérons qu'il n y ait pas de casse !

  • Relâchers 2011, souvenirs :



D'autres photos sur la page Facebook ==> https://www.facebook.com/FaucOnline
N'hésitez pas à "Liker" la page si vous avez un compte fesse bouc :-)