Rechercher dans ce blog

Prochaines animations saison 2015

! Nouveau ! Comme l'année dernière, des séances d'observations à la découverte des Faucons Pèlerins sont proposées cette année à Ivry et à Paris .
Ouvertes à tous, franciliens, parisiens, provinciaux, touristes,... n'hésitez pas à vous inscrire ou à passer nous voir !

Samedi 18 avril 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

Samedi 16 mai 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

samedi 3 avril 2010

Samedi 03 Avril, de 16h10 à 17h15, ça plaaaaane pour le mâle...

Arrivée vers 16h10, au pied de la rampe du pont d'Ivry et ... aucun pèlerin de visible mais un cini chante à pleine gorge, posé à quelques mètres puis en vol.

Je reste quelques minutes à ce poste et ne vois rien d'autre sur cette face de la cheminée qu'un pigeon sp en sud haut ...
Vers 16h30, je fais le tour de la cheminée par le quai et trouve la femelle installée côté nord en haut, posée sur le bord de la passerelle, immobile, les plumes toutes gonflées.

Un Rougequeue noir chante sur les bords de Seine.

Quelques minutes plus tard, elle décolle mollement tourne auprès de la cheminée et le mâle arrive les serres vides pour se poser en ESE/Bas, hors de vue de mon poste d'observation ; je le retrouve penché en avant, la queue à l'horizontale, comme s'il mangeait quelque chose derrière le rebord de la fenêtre.

Vers 16h40, la femelle est perchée en Est les plumes bien gonflées, puis sur la rambarde qui ceinture la passerelle en ENE/Haut ; elle a toujours les plumes gonflées ; elle décolle ensuite plein Est, prend une ascendance et pique comme un obus en trois temps pour redresser sa course souplement et finir en chandelle ! pas vu de proie potentielle ... de l'intimidation ?

Elle revient se poser, semble-t-il, côté ouest ... hors de vue.

Je me rends donc côté ouest où je ne la retrouve pas ... le mâle quitte son repas supposé pour se poster en O bas puis disparait alors que je guette le ciel à la recherche de la femelle ...

A 17 h 00, il me passe au dessus de la tête, à basse altitude ... et vole mollement se laissant pour partie dériver avec les rafales de vent.




A 17h15, un nuage noir menaçant me conduit à quitter les lieux, mais trop tard ...
Enregistrer un commentaire