Rechercher dans ce blog

Prochaines animations saison 2015

! Nouveau ! Comme l'année dernière, des séances d'observations à la découverte des Faucons Pèlerins sont proposées cette année à Ivry et à Paris .
Ouvertes à tous, franciliens, parisiens, provinciaux, touristes,... n'hésitez pas à vous inscrire ou à passer nous voir !

Samedi 18 avril 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

Samedi 16 mai 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

lundi 13 septembre 2010

Du suspense dans l'Est parisien !

Au chapitre suspense !
Fabienne David de la LPO - Mission Rapaces nous a communiqué l'information d'un couple ayant été aperçu par Frederic Thouin à Bagnolet vers Galliéni, plus précisément sur les tours Mercuriales, coincés entre le périph et la A3. C'est seulement à 5 petits km de la cheminée d'Ivry !
Le 6 sept, donc, F. Thouin aperçois pour la première fois un couple, après avoir aperçu  plusieurs fois auparavant un mâle : 

"Salut Fabienne,
Riches observations ce matin : un mâle et une femelle qui ont l'air de bien s'entendre :
 7h05 : inspection des Mercuriales, rien de visible.
J'en profite pour aller voir les autres perchoirs potentiels des environs.
 8h05 : retour à l'affût.
 8h10 : venue d'un individu, apparemment un mâle (ventre clair), sans proie. Repart aussitôt, revient, etc.
Attaque directe sur un pigeon depuis la tour, mais ratée. Manifestement il n'a pas encore mangé ce matin.
Je vais prendre un café tout en surveillant à travers la vitre.
 8h30 : un autre individu survient, avec une proie.
Le mâle s'envole et va se poser de l'autre côté. L'arrivant est manifestement une femelle.
Elle se pose et commence à manger sa proie. Le mâle revient se poser du même côté. Plus de doute, j'ai bien un mâle et une femelle.
Il ne bougera plus tant qu'elle mangera.
 Vers 9h15 elle arrête de manger. Le mâle vient quémander un peu de nourriture ; elle lui abandonne le reste de la proie, qu'il emporte et va commencer à manger un peu plus loin, puis revient pour la terminer en contrebas de la femelle.
 9h40 : je lève le camp, les oiseaux sont toujours là.
S'il ne sont pas mariés, ils sont au moins fiancés...
A bientôt pour la suite des aventures.

Fred"
Photo document de F. Thouin, femelle pèlerin qui déguste une proie sur l'enseigne Les Mercuriales
La question qui se pose immédiatement :  les fiancés de Bagnolet... sont-ce nos mariés d'Ivry ? 
Pour en avoir le coeur net, rien de tel que de mettre en place des obs simultanées ou comment allier l'utile à l'agréable de partager un plaisir commun !!
RDV est pris samedi 11 sept à partir de 18h entre plusieurs pèlerinophiles sur les différents sites d'Ivry, de Vitry et de Bagnolet
P. Derennes arrive le premier à Ivry un peu avant l'heure du rendez-vous et repère immédiatement la femelle en fenêtre Sud/Bas. Quand à moi, une demi-heure plus tard, je passe dans un premier temps par Vitry jeter un coup d'oeil aux cheminées EDF ou aucun pèlerin ne sera repéré puis je rejoins P. Derennes et Alban Larousse à Ivry. Nous sommes rejoins par F. Malher et son fidèle destrier qui revient d'une sortie oedicnèmes :-)
F. Thouin, en poste à Bagnolet depuis 18h, est contacté... alors ? y'a t'il au même moment un autre ou d'autres pèlerins à Bagnolet ? la réponse est... non... la suite ne sera guère passionnante (surtout pour Frederic T. ;-) merci pour sa patience ! ) puisque la femelle passera son temps à se toiletter, se lisser les plumes, se reposer pour finalement faire une seule sortie aérienne en toute fin de journée, qui consistera à se poser en fenêtre Est/Milieu... de face, prête à pioncer... en partant nous la laisserons à la nuit noire. 
Nous avons donc observé qu'une femelle à Ivry.  Vous remarquerez que les dernières obs faites à Ivry concernent la femelle seulement à chaque fois, quid du mâle ? la dernière fois qu'il a été observé à Ivry remonte au 3 aout. Etait ce lui observé à Bagnolet ? avec la même femelle ou une autre ? un couple de pèlerin se fixera t'il sur les tours Mercuriales ou dans le coin d'autant que l'installation d'un nichoir est prévue bientôt sur une tour voisine ? (ça c'était pour le chapitre bonne nouvelle mais je parlerais des nichoirs bientôt installés dans un prochain numéro !)
Cette expérience de suivi est sans nul doute à renouveler si nous voulons éclaircir la situation des observations de faucons pèlerins dans l'Est parisien. 

Le suspense reste donc entier... A suivre
Bonne nuit.