Rechercher dans ce blog

Prochaines animations saison 2015

! Nouveau ! Comme l'année dernière, des séances d'observations à la découverte des Faucons Pèlerins sont proposées cette année à Ivry et à Paris .
Ouvertes à tous, franciliens, parisiens, provinciaux, touristes,... n'hésitez pas à vous inscrire ou à passer nous voir !

Samedi 18 avril 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

Samedi 16 mai 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

mercredi 22 février 2012

Sweet home CPCU

Manifestement en cours de dépose la veille, l'échafaudage de la tour CPCU d'Ivry a bel et bien complètement disparu aujourd'hui ! L'occasion de faire un petit état des lieux...

À mon arrivée, pas d'oiseau perché au sommet de la tour, qui a été consolidée et porte quelques traces du passage de l'échafaudage. Déjà rassurant de le voir parti, mais le couple reprendra-t-il ses habitudes à cet endroit ou bien a-t-il déjà décidé de s'installer ailleurs ?

Je marche un peu le long de la Seine, avec le très mince espoir d'y croiser les oiseaux vus il y a quelques jours (Harle bièvre, Canard chipeau, Goéland cendré...). En vain. Je retourne bien vite à Ivry, ô surprise !


Shahin et Susan sont là, comme s'ils n'avaient jamais quitté leurs fenêtres favorites depuis l'année passée ! Quel plaisir de les revoir !

Rapidement, le tiercelet décolle et se pose, vraisemblablement côté Nord. La forme se dissimule derrière la margelle de la fameuse fenêtre Sud, où Shahin vient finalement la rejoindre.

Après une ou deux courbettes, Shahin disparaît à son tour. S'ensuit une minute de tsioks poussés en chœur par les deux compères dont on aperçoit furtivement le bout de la queue. Susan reparaît sur le rebord et semble observer son compagnon quelques instants, avant qu'il ne décolle et disparaisse vers Paris.

Alors, accouplement ou simple visite de courtoisie ?


Shahin disparu, Susan reste dans son coin de prédilection. Je la quitte une heure plus tard alors qu'elle est toujours seule, mais quelque peu ébouriffée.


Enregistrer un commentaire