Rechercher dans ce blog

Prochaines animations saison 2015

! Nouveau ! Comme l'année dernière, des séances d'observations à la découverte des Faucons Pèlerins sont proposées cette année à Ivry et à Paris .
Ouvertes à tous, franciliens, parisiens, provinciaux, touristes,... n'hésitez pas à vous inscrire ou à passer nous voir !

Samedi 18 avril 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

Samedi 16 mai 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

mercredi 7 mars 2012

Spectacle parisien


  • Cheminée du front de Seine, hier :

8h15 : vu de la station Bir-Hakeim un faucon se poser sur la fenêtre à côté du nichoir.

12h50, sous une pluie fine : de la station Dupleix du métro aérien parisien, j'aperçois un FP sur le toit de la cheminée.



5 minutes plus tard, j'arrive à la cheminée, celui ci à eu le temps d'attraper une proie et de revenir se poser de l'autre côté (partie convexe de la tour).
Il commence à déplumer puis se pose côté Est (côté nichoir), de dos puis de face. c'est le mâle.

Un petit tour à la tour Novotel : RAS. Le temps de faire le tour de la cheminée, le mâle a disparu. Le crachin et la faim ne m'incitent pas à rester. 

13h30 : alors que je tourne les talons, je lance un dernier petit coup d'oeil à la cheminée. 
Un individu cercle en vol plané tout en s'éloignant de la cheminée et prenant de l'altitude, c'est la femelle. 

video

Génial ! ça sent la préparation d'une attaque ! 
Par un vol plané alterné de courts battements d'ailes, elle décrit de larges orbes puis d'un vol battu accéléré, elle se dirige soudainement vers l'est... loin... dans les nuages... je ne vois pas l'attaque présumée et ma vue est caché par les immeubles, voila l'inconvénient de l'observation en milieu urbain... 
Elle revient comme une flèche (avec une proie?) quelques minutes plus tard et rentre en trombe directement dans le nichoir.

Au même moment en arrière plan, le mâle s'amuse tout seul comme un fou pour impressionner sa femelle ou parce que c'est la période des parades ça le titille... piqués ailes plus ou moins fermées, loopings, glissades rapides, décrochages... le tiercelet dévoile sa maîtrise de l'élément aérien. La grâce allié à la puissance à l'état pur ! tout ça en plein Paris !
Émerveillé par cette tranche de vie sauvage urbaine, je préfère savourer le spectacle plutôt que de filmer maladroitement avec mon compact. 5 minutes environ de pur bonheur, vraiment :-)

Le spectacle terminé il se repose à l'endroit ou il a laissé sa proie. Quelques plumes volent de nouveau. La femelle, quant à elle, apparaît sur le bord du nichoir. 


Finalement, je crois que j'ai eu raison de rester :-). Il est intéressant de voir que les choses se précisent depuis leur installation cet été et que le nichoir mis à disposition depuis des années par le CORIF a été visité. Espérons qu'il soit utilisé dès cette année pour une nidification !

  • Ivry, aujourd'hui
Le couple était présent aujourd'hui entre 13 et 14h. La forme est bien gonflée et ce n'est pas (que) à cause du déjeuner... Bientôt la ponte visiblement ! Le tiercelet s'éclipse, revient cinq minutes plus tard avec une proie (étourneau ?) et se pose visiblement côté NO mais je ne le revois pas. Un morceau de fil de fer enroulé a fait son apparition fenêtre SSO ; les traces de l'intervention sur la cheminée donnent à certaines photos un petit côté Enki Bilal. QD.