Rechercher dans ce blog

Prochaines animations saison 2015

! Nouveau ! Comme l'année dernière, des séances d'observations à la découverte des Faucons Pèlerins sont proposées cette année à Ivry et à Paris .
Ouvertes à tous, franciliens, parisiens, provinciaux, touristes,... n'hésitez pas à vous inscrire ou à passer nous voir !

Samedi 18 avril 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

Samedi 16 mai 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

lundi 20 juin 2011

Relâcher d'Adélie suite à une nouvelle chute (partie 2)


** Attention : la manipulation et le transport d'espèce sauvage rare et protégée restent exceptionnelles et sont soumis à une règlementation! **

Concernant la règlementation en vigueur : UFCS (Union Française des Centres de Sauvegarde de la faune sauvage

  • Vendredi 17 juin 2011 :
Vers 16h30, sous un temps pluvieux, pour la deuxième fois Adélie a donc été relâchée sur le toit de la CPCU par Audrey, une véto de l'ENVA, en présence de Pierre Couillaud, Philippe Gourdain du MNHN et moi même. N'ayant pas eu le temps de demander au Museum d'histoire naturelle de Paris l'autorisation de mettre une bague métal museum qu'Audrey avait en sa possession, une bague spirale en plastique rouge a été placée sur la patte gauche du fauconneau.



Photos de la sortie du carton avant le relacher :

photo P. Gourdain
photo P. Gourdain
photo P. Gourdain
photo P. Gourdain
photo P. Gourdain
photo P. Gourdain

On s'en doutait mais le test grandeur nature des capacités de vol d'Adélie nous a malheureusement montrés qu'Adélie a encore besoin d'entraînements, de repos, et surtout de temps pour recouvrir un jour la totalité de ses moyens, espérons le. En effet, tel un avion en papier, elle a inexorablement perdu de l'altitude, et incapable de remonter sa trajectoire, elle disparaît derrière un bâtiment. C'est donc quelques peu inquiets que nous redescendons du toit et que nous nous dirigeons tous vers le lieu supposé d'atterrissage d'Adélie.

Pierre la retrouve à trois mètres du sol, sur la terrasse de l'hôtel Mercure d'Ivry, un peu avant le pont Nelson Mandela... et comme un clin d'oeil, à peine à quelques metres de la rue de l'Avenir ou elle a été receuillie la première fois par Monsieur Loiseau.







photo P. Gourdain

Comme des travaux sont en cours, Philippe réussit à obtenir une échelle mais à peine le temps de l'installer... que le petit oiseau s'envole. L'inquiétude laisse place à l'espoir puisque son vol semble plus assuré et a plus ou moins pour direction la cheminée d'Ivry...

photo P. Gourdain

Vue du toit de la CPCU : les ponts Nelson Mandela, le pont du boulevard périphérique parisien, bien chargé tout comme la A4 que l'on aperçoit à droite. En arrière plan : la BNF, Notre dame de Paris à droite et on devine la tour Montparnasse à gauche de la cheminée rouge. photo P. Gourdain
Enregistrer un commentaire