Rechercher dans ce blog

Prochaines animations saison 2015

! Nouveau ! Comme l'année dernière, des séances d'observations à la découverte des Faucons Pèlerins sont proposées cette année à Ivry et à Paris .
Ouvertes à tous, franciliens, parisiens, provinciaux, touristes,... n'hésitez pas à vous inscrire ou à passer nous voir !

Samedi 18 avril 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

Samedi 16 mai 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

vendredi 8 avril 2011

La couvaison continue... ouf

  • Je suis venu ce matin à 10h30 et je suis parti à 11h30 sans avoir vu quoi que ce soit comme mouvement sur la tour. Quand je suis arrivé, j'ai inspecté toutes les fenêtres; pas de Shahin ni de Susan. Je suis alors allé observer le manège des hirondelles de rivage pendant une bonne demi-heure et j'ai repris la surveillance de la cheminée de 11h à 11h30 mais RAS. Je ne me suis pas inquiété (ignorant ce qui s'était passé la veille) car hier matin Shahin est parti vers 10h15 et il n'était pas revenu à mon départ vers 11h40. Pas de passage du dirigeable.
  • JB
Hirondelle de rivage venu chercher des brindilles sur le quai du bord de Seine au dessus des palplanches. photo JB.

  • On a dû se croiser avec JB, car je suis arrivée à 11h30 et repartie à 13h…  
11h45 l’un des deux FP est arrivé, et s’est visiblement posé à l’arrière de la cheminée. J’ai regardé ensuite au niveau de l’aire, et là un FP était en train de se tourner. Je ne sais pas si les deux oiseaux sont arrivés ensemble ou si le FP qui couvait était là depuis le début… (je ne suis pas sûre d’être très claire dans mes explications). L’oiseau (je n’arrive pas encore à reconnaître qui est qui !) est resté sur l’aire jusqu’à ce que je parte.
Avant de me rendre à la cheminée je suis allée à la mairie, ils m’ont dit qu’il ne s’occupaient pas de ce qu’il y avait dans le ciel, mais que des opérations comme celles-ci étaient très rares…

Voilà pour les nouvelles, espérons que le dirigeable n’ait pas tout gâché… !


Charlotte Demartini (LPO Mission Rapaces)


  • (15h à 16h) - rue Sallnave, à hauteur de la rue Coulomb.
15h pas de FP visible; je vais rendre une nouvelle visite aux hirondelles de rivage...
15h26 : Shahin est posté au-dessus de l'aire.


15h35 : le bout de la queue de Susan est visible sur le rebord de l'aire.
15h43 : Shahin part pour un bref survol du site et vient se poser à gauche de l'aire.

15h48 : Shahin part pour un 2ème survol et vient se poser à droite de l'aire.


Vous aurez remarqué qu'il transporte une proie (qu'il a du récupérer dans son "garde-manger" puisque lors du 1er vol ses serres étaient libres).
15h49 : Susan vient le rejoindre (après un joli vol plané).

15h50 : Shahin prend la relève sur l'aire

Quelques minutes plus tard (après avoir consommé la proie de Shahin ?), Susan prend les ascendances vers le sud en décrivant de larges cercles.
Il semblerait bien que nos FP se soient remis de leurs émotions de la veille....!
JB

  • à La Défense :

- Jeudi 7 avril, présents par intermittence sur la tour Areva coté CNIT de 15h30 à 19h, les deux faucons pèlerins ne ramènent aucune proie et revisitent quelques os desséchés encore présents tout là-haut…

- Vendredi 8, même scénario de 15h30 à 16h10.
Ensuite petite scène de ‘ménage’: à 17h05 c’est le mâle qui est de retour sur le E, avec un pigeon qu’il se met à dévorer avec avidité, pendant que la femelle, qui l’accompagne, reste sagement à le regarder posée sur le dernier A.
15’ plus tard, n’y tenant plus, la femelle cercle pendant 5 minutes autour de la tour, le mâle arrêtant immédiatement de se bâfrer, couvrant sa proie, tous les sens en éveil, je dirais presque les yeux exorbités. Puis la femelle se pose à gauche du mâle sur le E. Celui-ci se déplace en quelques bonds nerveux à l’extrême droite du E, tout en trainant de la patte droite SON pigeon. Mais visiblement la place devient trop brulante, et il s’envole vers le NE en papillonnant furieusement, sans lâcher son diner, immédiatement (pour) suivi par la femelle.
Celle-ci ne sera de retour qu’à 17h45, et restera seule jusqu’à mon départ à 19h30.
Sinon l’attente sur le parvis est continuellement agrémentée d’échanges avec des passants curieux qui regardent dans la lunette les oiseaux quand ils sont présents: une jeune fille me demande s’ils sont réels, une autre (ironique ? va savoir) me conseille d’aller miroiser les coccinelles du square Boieldieu, un perpignanais discute des oiseaux de Leucate et disserte sur Dali, deux ornithos amateurs échangent agréablement sur les spots franciliens et leurs expériences, et l’un d’eux va même jusqu’à aller chercher et me ramener le magazine de mars 2011 de La Défense (Defacto.mag) qui sous le titre Rapaces sur la ville, rapporte des précisions intéressantes de Fabienne David (de la LPO) sur les FP de La Défense. Encore merci à lui.
Amicalement,
Michel Colombe