Rechercher dans ce blog

Prochaines animations saison 2015

! Nouveau ! Comme l'année dernière, des séances d'observations à la découverte des Faucons Pèlerins sont proposées cette année à Ivry et à Paris .
Ouvertes à tous, franciliens, parisiens, provinciaux, touristes,... n'hésitez pas à vous inscrire ou à passer nous voir !

Samedi 18 avril 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

Samedi 16 mai 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

dimanche 8 mai 2011

08 Mai 2011 - bis - Pigeon ramier au menu

Pour illustrer le message de Pierre, une photo de ce matin du mâle amenant la petite proie à la nichée !



Et comme quand on y replonge le nez, on se reprend très vite au jeu : c'est excitant comme suivi et comme spectacle, j'y suis donc retourné cet après midi même !

En résumé, le mâle qui était posé depuis 20 minutes se toilettant, montre soudain des signes d'agitation, préambule à l'envol, penché en avant à l'horizontale ... et effectivement il part en ligne droite à toute turbine plein sud ... à la rencontre de la femelle qui cercle péniblement avec un pigeon dans les serres !



Il la rejoint et se mettent à cercler de concert pendant plusieurs dizaine de secondes ... il me semble que la charge de la femelle est très importante ... elle donne l'impression de peiner quelque peu ... peut être, après tout, simplement pour reprendre de l'altitude ...

cliquez sur l'image

Puis elle part en direction de la cheminée pour se poser sur la coursive du haut vers laquelle elle file en accélérant : un garde manger quoi ! La proie n'est donc pas destinée directement ou immédiatement à la nichée !



Allongée sur la coursive pendant plusieurs minutes, le bec souvent ouvert, elle semble récupérer de son effort. Puis elle plume quelque peu le fruit de sa chasse sans pour autant ripailler à s'en faire éclater la panse.

Pour rejoindre les interrogations en cours, il me semble que ce cas observé plaide plutôt pour une chasse sur pigeon effectuée seule par la femelle qui est ensuite escortée par le mâle à l'approche de l'aire.


Et le(s) jeune(s) dans tout ça ?

De temps à autre, toujours lorsque que l'un des parents est présent dans l'aire, la progéniture apparait, tête dressée dépassant du rebord et bec ouvert quémandant : le tout est blanc (y compris le bec).

Je poursuis les observations pour tenter de voir s'il y a plusieurs jeunes au nid quand soudain je vois trois excroissances blanches dépasser du rebord de la cellule de couvaison : y aurait-il d'autres jeunes ?

Non point : c'est le (un ?) jeune qui déploie puis agite ses ailes, elles aussi couvertes de duvet !

Sympa et encourageant : il a bien deux ailes !! Ce sera plus simple pour l'apprentissage du vol et l'envol !! ;o))

Enregistrer un commentaire