Rechercher dans ce blog

Prochaines animations saison 2015

! Nouveau ! Comme l'année dernière, des séances d'observations à la découverte des Faucons Pèlerins sont proposées cette année à Ivry et à Paris .
Ouvertes à tous, franciliens, parisiens, provinciaux, touristes,... n'hésitez pas à vous inscrire ou à passer nous voir !

Samedi 18 avril 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

Samedi 16 mai 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

mardi 10 mai 2011

Un.... deux.... trois.......... Surprise !!!

L'excellente nouvelle du soir :

Bonsoir à tous,

Je reviens d'Ivry où j'ai eu la joie d'observer TROIS têtes blanches réclamer les beccades de Susan !
Avec la lumière déclinante, pas de photo digne de ce nom à montrer mais l'un de nous saura certainement en faire très bientôt dans de meilleures conditions. En tout cas, à la longue-vue, pas de doute, il y en a au moins trois !
La première photo document du trio, c'est la seule ou l'on devine les petites têtes !... photo QD.



Avant cela, Susan a un peu chahuté un groupe de mouettes rieuses qui tournait à proximité de la tour. Puis je l'ai vue partir en piqué vers le NE, une minute plus tard elle revenait avec un pigeon. Au passage, une des mouettes l'a un peu houspillée mais même chargée elle lui a échappé.
Elle a ensuite plumé sa proie, comme à son habitude côté nord, et est venue nourrir assez vite ensuite. Le nourrissage a duré au moins 1/2h.
QD

D'après Patrick Behr nos petits fauconneaux aurait une petite dizaine de jours environ !


Plus tôt dans la journée, l'observation de Jean  :



  • mardi 10 mai (de 10 à 11h30) - parking Orange :


Vers 11h, Susan s'envole pour aller au-devant de Shahin porteur d'une proie. Je m'attendais à une transmission en vol mais Shahin est venu se poser sur l'aire suivi de près par Susan. Comme le 5 mai, celle-ci a récupéré la proie et a commencé le nourrissage. Je n'ai vu qu'une seule tête d'oisillon à la fois.
Quant aux hirondelles de rivage, elles semblent être en couple mais toujours à la recherche de brindilles en bord de Seine.


JB