Rechercher dans ce blog

Prochaines animations saison 2015

! Nouveau ! Comme l'année dernière, des séances d'observations à la découverte des Faucons Pèlerins sont proposées cette année à Ivry et à Paris .
Ouvertes à tous, franciliens, parisiens, provinciaux, touristes,... n'hésitez pas à vous inscrire ou à passer nous voir !

Samedi 18 avril 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

Samedi 16 mai 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

mardi 3 mai 2011

Sans doutes les premieres scènes de nourrissages observés !

  • Obs du 1er mai 2011 de 16h30 à 17h45 : 
A l'arrivée, présence d'un individu à l'aire dont on devine le balai.
Avec la longue vue on discerne parfaitement la tête du Faucon qui observe et scrute les alentours. Il s'agit de Susan. Le tiercelet justement quitte la cheminée d'un reposoir du cote Nord hors de ma vue et décrit de nombreux orbes avant de se poser en fenêtre SSO/Basse ou il récupère une proie qu'il finit de préparer avant de se jeter dans le vide l'emportant dans ses "mains".
La forme quitte l'aire et le rejoint dans un ballet aérien de cinq minutes avant de récupérer le pigeon bien visible avec lequel elle rejoint la margelle qu'elle venait de laisser .
Cette fois ci contrairement à lundi dernier elle finit d'arracher quelques plumes et fait passer le pat de l'autre coté du rebord.
Je la vois parfaitement car elle est tournée de trois quart qui tire des beccades avec un basculement du corps puis une extension du cou en offrande vers un probable poussin affamé, elle reste immobile quelques secondes, reprend une autre beccade et recommence. La scène du nourrissage va durer dix minutes avant qu'elle ne remonte sur le rebord avec le pigeon qui semble encore bien volumineux. 
Elle tire encore une beccade qui est avalé et s'envole pour abandonner sa proie du cote Est de la cheminée hors de ma vue . La voila déjà de retour qui se réinstalle doucement dans l'aire. Son absence n'aura duré que quelques minutes.
Le tiercelet qui était installé hors de ma vue démarre un piqué derrière un couple de corneilles qui passaient au ras de la cheminée. Elles s'enfuient en plongeant en vrille derrière les immeubles et j'ai la chance de voir Shahin me survoler alors qu'il passe le long du bâtiment de l'entreprise Orange à la hauteur du dernier étage. Quelle récompense pour ma patience!
Pierre
  • Lundi 2 mai (de 11h15 à 11h45) - rue Sallnave, à hauteur de la rue Coulomb.
Pendant une dizaine de minutes, les 2 FP n'ont pas cessé de vadrouiller d'une fenêtre à l'autre avec brefs survols du site.
Ce manège commence vers 11h25 avec l'arrivée de Shahin à gauche de l'aire (il vient d'une fenêtre orientée à l'ouest); il émet quelques cris plaintifs; Susan, jusqu'alors invisible, apparait sur le rebord de l'aire, décolle et vient rejoindre Shahin. Je me demande s'ils n'ont pas été taper dans le lardoir (?).



Shahin va ensuite se poser à droite de l'aire.

Il repart presqu'aussitôt pour l'aire où Susan le retrouve sans tarder


Le FP de garde reste sur le rebord; l'autre part en promenade...

JB

  • De 19h30 à 21h25 (tombée de la nuit) - rue Sallnave, à hauteur de la rue Coulomb. Ciel nuageux, temps doux avec un léger vent nord.
Résumé : en deux heures d'observation, les faucons ont alternés entre repos et sorties aériennes autour de la cheminée. A noter que l'aire est restée au moins 1h30 sans les parents ! Ce n'est qu'en toute fin de journée, au crépuscule que Susan s'est décidé à aller rejoindre l'aire pour vraisemblablement nourrir le(s) petit(s) et couver sa progéniture pour la nuit.

19h27 :
Susan et Shahin sont positionnés en haut quand j'arrive.

Vers 19h50 :
Shahin à l'aire... pour quelques secondes puis il repart
20h07
Shahin apporte une proie du garde manger et va la poser sur la fenêtre à droite de l'aire, il est rejoint aussitôt par  Susan. Du coup, il va aller se poser sur la coursive du haut en S/H puis sur la barre de la lumière dont l'ampoule est HS.

20h15 : Susan rejoint le rebord de l'aire. Elle reste un bon moment de dos... à regarder tantôt à l'intérieur de la fenêtre S/B, tantôt derrière l'épaule. Elle finit par s'allonger sur le rebord.

20h48 : Susan décolle et se pose côté NE. Shahin est toujours à son poste.

20h52 : Le va et vient de l'étourneau nicheur de la CPCU m'occupe un peu, tandis qu'une corneille est posée sur le toit de l'usine. Elle décolle provoquant quelques mètres plus loin l'attaque impressionnante de Susan qui n'a qu'à se laisser tomber sur elle par un piqué foudroyant d'environ 80m... la frôlant à hauteur des peupliers !!
Elle disparaît, les bâtiments à droite de la rue Sallnave la cachant de mon champ de vision. En remontant , la forme apparaît au dessus de moi et me fait ce cadeau de pouvoir l'admirer de beaucoup plus près que d'habitude. J'ai eu la même chance que Pierre avec le mâle ;-) !!
Un goéland est très proche de la cheminée et Susan qui cercle pour retrouver de l'altitude se rapproche plusieurs fois de lui sans qu'il ne réagisse.
Le mâle entre en action en éloignant le goéland.

21h : Susan entre dans l'aire après quelques aller / retour sur le rebord de la fenêtre S/B. Shahin, lui, va choisir la fenêtre à droite de l'aire pour la nuit.

21h08 : Sous les cris d'alarme du merle qui se font entendre, Susan entame ce que je qualifierais de nourrissage crépusculaire... pas très net, ni très évident mais c'est vraiment l'impression que j'ai eu.

21h11 : Elle va se poser deux fenêtres à gauche de l'aire pour apparemment se nourrir au garde manger.

21h15 : Revient en S/B pour se positionner pour couver... en bougeant dans tous les sens, en écartant les ailes, relevant la queue etc... elle cherche sa place pour être à l'aise. La queue dépasse perpendiculaire au rebord.

21h20 : Immobile, seul le bout de queue qui dépasse trahit la présence de la nouvelle maman sur son aire. Shahin est toujours à droite. Bonne nuit les petits !!

21h25 : Je plie bagages.

Ça commence à être intéressant !
Les semaines qui suivent vont être palpitantes... si tout se passe bien.