Rechercher dans ce blog

Prochaines animations saison 2015

! Nouveau ! Comme l'année dernière, des séances d'observations à la découverte des Faucons Pèlerins sont proposées cette année à Ivry et à Paris .
Ouvertes à tous, franciliens, parisiens, provinciaux, touristes,... n'hésitez pas à vous inscrire ou à passer nous voir !

Samedi 18 avril 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

Samedi 16 mai 2015 - Observer les faucons pèlerins à Ivry sur Seine. Les inscriptions sont ouvertes ! (cliquez)

samedi 12 mars 2011

Recherche Susan désespérément ... 3

En ce samedi 12 mars, j'arrive vers 10h05 par l'ouest comme à mon habitude, pour constater que le mâle se pose en nord est, hors de ma vue.

Pas de traces de la femelle. Je reste en sud ouest pour observer au cas où, ayant localisé le mâle même s'il n'est pas visible depuis ce poste.

A 11h24 le mâle est en Sud/Bas : je ne l'ai pas vu arriver, tournant le dos à la cheminée pour observer les agissements de deux pies ... Je ne sais pas s'il a fait un tour derrière le rebord de la cellule sud bas à son arrivée, et je ne sais pas s'il est arrivé à vide ou avec une proie ...

Puis il s'envole et se pose en nord nord ouest, visible depuis les abords de la "plateforme du bâtiment". Il y reste plusieurs dizaines de minutes et fini par redécoller pour passer devant la cheminée en vol sud -> ouest, vers 12h06 :



Je me repositionne en sud ouest pour constater qu'il décolle à nouveau pour filer plein sud ouest :


A 13h05, je n'ai toujours aucune nouvelle de la femelle, la matinée a été complétement silencieuse du point de vue pérégrinologique mais m'a permis d'entendre accenteur mouchet (deux), plusieurs serin cini et verdier d'europe, mes deux premiers chants de Pouillot véloce, et ... le mâle n'étant toujours pas reparu, je file à mon tour avec l'idée de repasser dès le début d'après-midi.

Ai également aperçu mon premier papillon urbain de l'année, une Piéride (Leptidea sp) :


Retour vers 14h00, pour constater qu'il n'y a personne en sud ouest, ni en nord nord ouest, mais bien que le mâle est perché en nord nord est, visible depuis le pied de la passerelle condamnée qui enjambe la Seine en direction de Charenton. Situation abritée.

Rien ne se passe puis, vers 14h20 - 14h25, il commence à s'agiter en regardant fréquemment en l'air, en tendant le cou et le corps, puis au bout de quelques minutes il émet une longue série de tsioks forts tout en continuant à manifester nerveusement de tout son corps :



Je ne vois personnellement rien dans le ciel qui puisse causer cette agitation, mais je n'ai pas une vue de pèlerin et pour finir il redécolle en longeant la cheminée pour disparaitre à ma vue en sud ...



S'est-il posé derrière le rebord côté sud ? est-il parti tandis que je me déplaçais pour me positionner en sud ... ? Quoiqu'il en soit je perds complètement sa trace bien que j'inspecte à plusieurs reprises en sud, au nord nord ouest et au nord nord est ...

A 15h20, le mâle n'est toujours pas reparu et ... je n'ai toujours pas vu ou entendu la femelle, et ce depuis 10h05 du matin ... Je m'en vais donc alors que tombent les premières gouttes.


Que peut bien faire la femelle ?

Patrick
-------------------------------------------------------------------------------
L'observation d'Alexis Lamek peu après répond à la question :


Bonjour,
Je suis passé hier vers 16h ou 17h à Ivry et y ai vu trois pèlerins en même temps (j'observais la face sud de la tour). Je n'ai pas pu établir les sexes. 

Deux étaient posés, un troisième s'est approché et a pris à partie un de ceux qui étaient posés et l'a poursuivi assez longtemps en vol avant de revenir.
(Source : ObsIdf)

-------------------------------------------------------------------------------

Les observations de mardi par Quentin Dubost et de mercredi par moi même.


Mercredi 09 mars :
Je n'ai pas pu résister à l'appel des faucons pèlerins (j'ai bien droit de profiter de mon congé de paternité voyons !). En fin de journée, Susan était impassible en Sud/Bas puis le mâle est apparu, effectuant quelques vols territoriaux avant de se poser côté Nord. 

Et à Vitry le balcon ou est placé le nichoir intéresse plutôt les corneilles noires.

Mardi 8 mars :

Mardi 8 vers 16h45 les deux pèlerins étaient présents, l'un fenêtre sud (ou sud-est) basse, l'autre côté est, également en bas. Faute de longue-vue et d'expérience, je ne m'avancerai pas trop pour les identifier. Le premier m'a toutefois semblé un peu plus massif (mais était-ce l'effet de perspective?) et en tout cas beaucoup plus statique  que l'autre qui, en l'espace d'une heure, s'est retourné et déplacé plusieurs fois.
Vers 17h50, parti me dégourdir les jambes vers l'ouest quelques minutes,  je vois l'un d'eux faire un vol court et retourner se poser hors de ma vue (en fait à mi-hauteur et une travée plus à l'est que la position dite "sud" tout à l'heure).
Il est suivi de peu par le second (le mâle ?), qui lui se pose sur le garde-corps de la travée qui jouxte l'échelle (côté nord-ouest).
Puis RAS jusque 18h30. QD
Photo Q. Dubost.
Le mâle à un de ses  postes de prédilection en fenêtre Ouest. Photo Q. Dubost.

Yacine A.
-----------------------------------------------------------------